Lorsque mon 2ème roman sera terminé, je ferai un email général pour annoncer sa sortie ainsi que les soirées de lancement, les divers rencontres.

Chaque mail que je reçois est un petit shoot de motivation pour moi qui travaille seule dans mon bureau. Alors merci merci beaucoup de me confier votre email. A bientôt !

Je n'ai pas du tout le temps de vous spamer, n'ayez crainte. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment si vous le désirez. 

mailing list - inscrivez-vous

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.



Soeurs (titre provisoire)

BLOG - Genèse du livre

Pour ce projet, j'ai obtenu la bourse d'aide à l'écriture

du canton de Vaud en 2014.


Faire un plan, des résumés

J'ai écris la première partie et je m'attaque à la deuxième partie. Mes soeurs se sont retrouvées, elles partent vers l'inconnu, vers leur reconstruction. Elles doivent réapprendre à se connaître, elles vont cesser de regarder leur nombril pour se tourner vers l'autre, voir qu'ensemble elles seront plus fortes. 

Voilà en gros la ligne directrice.

Après avoir résumé chaque chapitre de la première partie, je tente maintenant de résumer les objectifs de chaque chapitre de la partie deux. mais je n'aime pas du tout faire ça. J'ai l'impression que cela n'a aucun sens. Alors que quand j'écris directement, je me laisse en partie portée par les personnages, ce sont eux qui m'indiquent leur réaction. en me mettant dans leur tête, je retranscris leurs émotions, leurs agissements, leurs réactions. Avec un résumé, il n'y a aucune émotion, ce ne sont que des faits. Du coup je suis un peu perdue. C'est une phase très laborieuse pour moi. Cela me demande une énorme concentration, presque d'entrée dans une forme de transe où l'on se plonge dans un monde imaginaire et qu'on dirige des comédiens en regardant si leur jeu est intéressant ou non, si nous faisons fausse route ou non.

Je ne sais pas si je vais y arriver. Je voulais être plus structurée mais je crois que mon cerveau gauche ne l'accepte pas du tout.  Je m'accroche.  ;-)

 

1 commentaires

Ça avance ?

En 2014, j'ai obtenu la bourse à l'écriture du canton de vaud pour un projet. Ce n'était qu'un plan. Tout était à écrire.

 

J'étais alors enceinte de ma deuxième fille qui est née en septembre de la même année.

2015  fut une année intensive, comme l'est la vie avec deux jeunes enfants (avec les nuits catastrophiques qui vont avec), mais encore avec le début d'une activité professionnelle.

Cependant l'écriture est toujours là, et c'est même elle qui me tient la tête hors de l'eau. C'est mon île, la source qui me régénère.

En 2016, grâce à ma bourse, je m'octroie une journée d'écriture par semaine. Ce qui me permet de me donner une dynamique, et l'énergie de m'y atteler également en soirées, lorsque les enfants dorment.

L'hiver 2016/2017 est très productif . Je passe pas mal de temps à me documenter sur l'épilepsie et la malentendance.  L'histoire prend forme.

Les thèmes principaux sont : la famille, le handicap, le regard des autres, la relation complexe entre deux soeurs avec une grande différence d'âge.

 

Hiver 2018 : j'avance à pas de géants. Je travaille dur, plusieurs heures par semaine, le soir, le week-end, je m'accordes des week-end prolongés seule avec mes personnages.  Je parviens à écrire 10 heures pas jour. Ce dont j'étais incapable auparavant. Le procédé d'écriture s'entraîne comme un muscle :-) 

 

La première partie est terminée et envoyé à quelques relecteurs.

 

Avril 2018 : des feedbacks très constructifs m'indiquent que je dois replonger dans la première partie pour quelques améliorations.

 

 

0 commentaires

Soirée française à Berlin

Samedi soir 23 mai, le programme de ma guide Elodie s'arrêtait à 23h30. Ensuite elle était conviée à une soirée organisée par des Français établis à Berlin depuis plus ou moins longtemps. Elle allait y présenter son livre "Berlin, l'autre guide".

 

Lire la suite 1 commentaires



Thèmes abordés

L’amour filial, que sommes-nous prêt à sacrifier pour notre famille ?

L’acceptation de soi et de ses origines, l’acceptation du handicap, surtout dans un village dans lequel tout le monde se connaît, la relation particulière entre sœurs séparées par une grande différence d’âge.

 

BERLIN. Le Berlin moderne, son ambiance, son ouverture, mais son côté sombre aussi. 
Déjà abordé lors de mon premier roman Un été de trop, j’aimerais approfondir ce thème et faire découvrir un Berlin avec plus de personnalité, plus de caractère.

Lauréate 2014